Seconde étape de la mission du Haut-Commissaire entamée en Europe le 16 avril, un séjour intense et fructueux au Royaume des Pays Bas où la délégation a rencontré plusieurs partenaires stratégiques









La délégation de l'OMVS a été reçue le 19 avril au Ministère des Affaires Etrangères par Son Excellence Madame Carola van Rijnsoever, Directrice de la Croissance Verte et Ambassadeur du Développement Durable entourée de ses collaborateurs.  Celle-ci a réaffirmé l'engagement de son département à poursuivre la coopération avec l'OMVS qu'elle considère comme un modèle de coopération transfrontalière dans la gestion des ressources en eau.
Mme van Rijnsoever a exhorté le Haut Commissaire Hamed Diane Séméga à partager cette expérience réussie avec les autres Organismes de bassin afin de leur permettre d'arriver à une gestion concertée des ressources en eau partagées, gage de paix et de stabilité.
En réponse le Haut Commissaire a rappelé que la vulgarisation du modèle OMVS auprès des autres organismes de Bassin de l'Afrique et du monde est une préoccupation permanente, qui se traduit en actes en particulier dans le cadre du Réseau Africain des Organismes de Bassin (RAOB). Saluant la qualité « exemplaire, efficace et basée sur une confiance mutuelle » de la coopération avec le Royaume des Pays Bas, M. Séméga a fait part à Son Excellence de l'importance que les plus Hautes Autorités de l'OMVS accordent au volet Navigation sur le fleuve Sénégal et sollicité l'appui de la Coopération néerlandaise pour la mise en place de partenariats aussi bien publics que privés avec des institutions néerlandaises spécialisées dans les différents domaines relatifs au transport et aux infrastructures fluviaux.
La Directrice a, pour sa part, assuré le Haut Commissaire de son soutien par rapport à toutes ces sollicitations et a instruit ses collaborateurs de prendre en charge des différentes préoccupations en relation avec Waterschap Rivierenland (WSRL) qui est le partenaire principal de l'OMVS et le bras technique du Ministère pour cette coopération.
L'après-midi sera d'ailleurs consacrée à la visite du siège de Waterschap Rivierenland où le Haut Commissaire et sa délégation ont suivi une présentation de cette institution vieille de 700 ans. Les différentes activités relatives à la gestion des infrastructures hydrauliques, à l'organisation des usagers et au recouvrement des taxes, entre autres, ont été ainsi passées en revue. Une cérémonie de signature du plan d'action 2018 a mis fin à la séance de travail.

 
Partenariat Néerlandais de l'EAU : Cap sur Dakar 2021
Autre temps fort, la visite au Partenariat Néerlandais de l'Eau (NWP), réseau mis en place pour coordonner les activités des institutions néerlandaises qui travaillent dans le domaine de l'eau aussi bien au niveau national qu'international. La délégation  de l'OMVS a été reçue par le Président, Prof.  S. Sybe SCHAAP, et son Directeur Exécutif M. Lennart SILVIS.
Avec NWP, l'OMVS souhaite nouer un partenariat pour, d'une part, mobiliser les compétences néerlandaises (aussi bien publiques que privées) dans le cadre des Projets structurants de l'OMVS avec un rapport « gagnant – gagnant » ; de l'autre collaborer dans le cadre de la préparation du 9ème Forum Mondial de l'Eau « Dakar 2021 » afin d'assurer une bonne participation des institutions néerlandaises opérant dans le domaine de l'eau.  Les deux parties ont convenu de mettre en place un partenariat dans le cadre de l'organisation de « Dakar 2021 » et au-delà.

IPC Groen Ruimte : Faire du CDA un centre de formation aux métiers de l'eau
Le vendredi 20 avril, le Haut Commissaire et sa délégation ont tenu une séance de travail avec le Représentant de IPC. IPC est une institution néerlandaise spécialisée dans la formation sur les métiers de l'eau et l'utilisation du matériel agricole. En mars 2016, l'OMVS et IPC ont signé un protocole d'accord selon lequel IPC appuie l'OMVS dans la mise en place d'un Centre Régional de formation et de connaissances dans le domaine de l'eau au niveau du Centre de Documentation et d'Archives (CDA) de Saint Louis.
Le Haut Commissaire a affirmé son intention de poursuivre les actions destinées à la mise en place ce centre stratégique pour une gestion durable des ressources en eau et comme plateforme de transmission des connaissances entre les différents acteurs de l'eau du bassin. Il s'est engagé à instruire les personnes concernées au niveau de l'OMVS pour élaborer en étroite collaboration avec les Experts de IPC une feuille de route pour la préparation de tout le dispositif nécessaire à un démarrage des formations au début de l'année 2019.

Reed Valorization Initiative (RVI) : la lutte contre le Typha
Après la rencontre avec IPC, le Haut Commissaire a reçu l'équipe de management de RVI, une société qui travaille sur un projet de valorisation du typha. RVI a conçu et construit une machine pour couper le typha dans l'eau et assurer son transport de manière à créer une chaîne d'approvisionnement pour la fabrication de briquettes à base de typha pour alimenter de petites centrales à charbon.
Le Haut Commissaire ayant été informé de quelques difficultés rencontrées par les promoteurs, a promis de prendre les initiatives nécessaires en coordination avec l'ambassade des Pays Bas à Dakar pour trouver une solution à la reprise de ce Projet qui est important pour la lutte contre ces végétaux aquatiques envahissants.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SOGEM et SOGED : les nouveaux directeurs généraux installés

Recrutement du Directeur Général de la SEMAF-SA OMVS