L’OMVS A L’HONNEUR DE LA CONFERENCE DE PARIS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES


L’OMVS s’apprête à participer à la COP 21 en sa triple qualité d’Organisme de bassin en charge de la gestion d’un fleuve transfrontalier, de Secrétaire Technique Permanent du Réseau africain des Organismes de Bassin (RAOB) et de membre du bureau de liaison du Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB).

La délégation de l’OMVS sera conduite par le Haut Commissaire, M. kabiné KOMARA, et comprendra les Présidents de Conseil d’Administration et les Directeurs Généraux des Sociétés de l’OMVS (SOGED, SOGEM et SOGENAV), les Coordonnateurs de Cellule Nationale OMVS et des Directeurs et Experts du Haut Commissariat et des Sociétés. 

L’OMVS est invitée à participer à d’importantes rencontres dédiées aux relations entre la gestion des cours d’eau et les changements climatiques. 

En tant qu’acteur majeur de la gestion des bassins transfrontalier dans le monde, l’OMVS a signé le "Pacte de Paris sur l’eau et l’adaptation au changement climatique dans les bassins des fleuves, des lacs et des aquifères", dont l’objectif est de mobiliser tous les acteurs de la gestion des ressources en eau désireux à s’engager pour la COP21.  L’OMVS a présenté, dans ce cadre, quatre fiches de projet portant sur le barrage de Koukoutamba, le barrage de Gourbassi, l’Observatoire de l’environnement du massif du Fouta Djallon et le PGIRE 2. 

La délégation OMVS participera notamment à la cérémonie de présentation du Pacte, de ses signataires et de projets d’adaptation, prévue le mardi 01 décembre entre 15 h 00 – 16 h 30 dans la Salle n°9, dans « l’Espace Génération Climat » du Bourget. 

Dans le cadre du Plan d’Action Lima-Paris (« Action Agenda »), le Pérou, appuyé par la France, organise une journée officielle sur le thème de la Résilience, dont une demi-journée « Eau et adaptation au changement climatique », qui se tiendra le 2 décembre de 10H00 à 13H00 à Paris-Le Bourget dans la « Zone Bleue » de négociation de la COP21. Le Haut Commissaire sera un des panélistes qui vont animer cette demi-journée. 

Autre rendez-vous le même jour, la délégation OMVS va assister aux side events dont celui organisé par le sénat français et portant sur le thème suivant : « Hydrodiplomatie et Changement Climatique pour la Paix au Moyen Orient ». 

Par ailleurs vendredi 04 décembre, le Haut Commissaire interviendra dans deux évènements importants  relatifs à l’Adaptation aux changements climatiques dans les bassins, lacs, rivières et aquifères, et l’Initiative des villes et villages du bassin du fleuve Mississippi. 

Enfin, sur invitation du Secrétaires Exécutif de la Convention des Nations Unies sur les Changements Climatiques et de M. Laurent Fabuis, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, le Haut Commissaire fera une communication à la journée de haut niveau, encore appelée « Action Day », prévue le samedi 05 décembre. Le Haut Commissaire sera dans  le panel de la session intitulée « Protéger la planète ». 
Cette journée de haut niveau sera clôturée par M. François Hollande, Président de la République Française et Ban ki Moon, Secrétaire Général des Nations Unies. 

La délégation OMVS participera à de nombreuses rencontres bilatérales et aux side events tout au long de son séjour à Paris. Ainsi le Direteur général de la SOGED, M. tamsir NDIAYE représentera l’OMVS à une table ronde organisée par le Partenariat Français pour l’Eau et le PS-Eau, dans le cadre d’un évènement intitulé « Les pays Francophones face aux enjeux de l’eau et du changement climatique», prévu  le 4 décembre de 11h45 à 13h15 au Bourget – Génération Climat.  Il y présentera les effets ressentis et les enjeux du changement climatique sur le fleuve Sénégal.
Nul doute que cette participation active à la Cop 21 sera l’occasion également de faire connaitre et de partager avec les tous les acteurs l’engagement des Chefs d’Etat de l’OMVS, qui ont signé le 11 mars 2015 une déclaration sur le Changement Climatique, la première pour un organisme de bassin africain. Cette déclaration décline les grandes directives à mettre en œuvre pour améliorer la résilience des communautés et des écosystèmes au niveau du bassin.

Paris pour radio-kankan

Source : http://www.radio-kankan.com/Nouvelles-Radio-KanKan.161.0.html?&cHash=9a236ecd5a&tx_ttnews%5Btt_news%5D=16248

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SOGEM et SOGED : les nouveaux directeurs généraux installés

Recrutement du Directeur Général de la SEMAF-SA OMVS