Mise en oeuvre du PGIRE II : 4ème réunion de coordination OMVS - Agences d'exécution

La quatrième réunion de coordination du PGIRE II avec les Agences d’exécution sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités du Programme de travail annuel (PTA) 2016 et l’actualisation des PTA, Budgets et PPM au 31 décembre 2016, s’est tenue à Dakar, les 25, 26 et 27 juillet 2016 sous la présidence du Professeur Marimantia DIARRA, Haut-Commissaire Adjoint de l’OMVS.
Ont pris part à cette rencontre les représentants du Haut-Commissariat de l’OMVS ; l’Unité de Coordination du PGIRE ; des Cellules Nationales OMVS (Guinée, Mali, Mauritanie et Sénégal) ; des Agences d’Exécution (DNGR, ADRS, SONADER et SAED).
Plusieurs objectifs étaient assignés à cette réunion statutaire : faire l’état d’avancement des activités inscrites dans le programme de travail 2016 ainsi que l’exécution budgétaire après six mois de mise en œuvre ; actualiser les programmes de Travail 2016, les Budgets Annuels 2016 et le plan de passation des marchés simplifié jusqu’au 31 décembre 2016 ; s’accorder sur les résultats clés à atteindre au 31 décembre 2016 par chacune des agences d’exécution ; passer en revue, par agence, les recommandations de la mission d’appui de l’IDA sur les mesures de sauvegarde ; susciter des échanges d’expériences entre les agences sur les leçons tirées de la mise en œuvre depuis le démarrage du projet ; iIdentifier les contraintes majeures et formuler des recommandations pertinentes pour les lever.
A l’issue des présentations des agences d’exécution (DNGR, ADRS, SONADER et SAED), sur l’état d’avancement des activités au 15 juillet 2016 portant, sur l’exécution du PTA, du budget et du plan de passation de marché simplifié, en se référant aux conclusions de la dernière vidéo conférence avec l’IDA en date du 27 avril 2016 des questions de clarification, des amendements et des critiques ont été faits par les participants autour des points ci-après: • le retard dans l’exécution effective des contrats signés, notamment les contrats de travaux ; • la non maitrise des procédures par certaines agences ; • la nécessité de réduction des délais de traitement des dossiers au niveau des agences, OMVS et IDA ; • la nécessité de maintenir, pendant la mise en œuvre, une cohérence entre les activités planifiées, les budgets et les plans de passation des marchés ; • la nécessité d’un bon suivi de la mise en valeur des réalisations du PGIRE1 • L’implication à temps plein des points focaux techniques des Cellules nationales dans les activités du projet.
A toutes ces préoccupations, des éléments de clarification ont été donnés par les Agences d’exécution, complétés par les experts du Haut-Commissariat et de l’Unité de Coordination du projet. Des séances de travail ont eu lieu entre l’équipe du projet et les Agences, ce qui a permis de passer en revue et d’ajuster, pour la période juillet-décembre 2016 : les programmes de travail annuel de 2016 ; les budgets et les plans de passation des marchés simplifiés ; les recommandations de la mission d’appui de l’IDA sur les mesures de sauvegarde de mai-juin 2016. Des plans d’action par agence ont été élaborés jusqu’au 31 décembre 2016.
Source : http://www.portail-omvs.org/actualite/mise-oeuvre-du-pgire-ii-4eme-reunion-coordination-omvs-agences-dexecution

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SOGEM et SOGED : les nouveaux directeurs généraux installés

Recrutement du Directeur Général de la SEMAF-SA OMVS