Séance de travail OMVS, Banque Mondiale et Agence Française de Développement sur le financement du Projet de réhabilitation et d’extension du réseau de transport Energie (Manantali 2)

  • réunion AFD-OMVS-BM Financement Manantali II
  • réunion AFD-OMVS-BM Financement Manantali II 22 juin
  •  
  • réunion AFD-OMVS-BM Financement Manantali II 22 juin
  •  
  • réunion AFD-OMVS-BM Financement Manantali II 22 juin
Comment lever les derniers obstacles sur le bouclage du financement du projet Manantali II ? C’est l’objet de la rencontre tripartite qui s’est tenue ce jeudi 22 juin au siège de l’OMVS, entre une mission de la Banque Mondiale menée par M. Sanchez, une délégation de l’AFD conduite par M. Benoit Verdeaux et le Haut-Commissaire de l’OMVS, entouré de ses collaborateurs et d’experts de la Société de Gestion et d’Exploitation de l’Energie (SOGEM) de Manantali.
C’est une présentation de la politique énergétique de l’OMVS depuis sa création, effectuée par M. Mahamadou Diakité de la Direction des Infrastructures régionales, qui a rappelé les enjeux et défis majeurs auxquels le secteur de l’énergie sera confronté dans un proche horizon dans l’espace OMVS (des besoins estimés à 6 000 MW environ dans cinq ans et 26 000 MW à l’horizon 2030), campant ainsi le contexte et les objectifs du projet Manantali II.
Les échanges ont porté principalement sur la confirmation par les Etats membres de lignes prioritaires définis initialement dans le projet, le plan de financement et la nécessité de raccourcir les délais de préparation du projet pour tenir compte des contraintes d’approbation des bailleurs de fonds.
A cet effet, le Haut-Commissaire rappellera avec insistance le caractère éminemment régional, intégrateur et prioritaire du programme de lignes de transport d’énergie de l’OMVS, entièrement conçu avec et validé par les Etats membres, et invité ses hôtes à ne jamais perdre de vue cette dimension dans la gestion de ce dossier. M. Komara a également assuré que des dispositions sont en train d’être prises par la SOGEM pour accélérer la réalisation des études pour en rendre les résultats disponibles le plus tôt possible.
Concernant le plan de financement, des échanges fructueux ont permis d’en définir le contour afin que l’ensemble du projet régional soit intégralement financé. Monsieur le Haut-Commissaire a saisi cette occasion pour plaider auprès de la Banque pour une accélération de la mise en œuvre de la composante portée sur le SCADA (Système automatisé de supervision du réseau de transport de Manantali), devenu bien vétuste, et dont le non remplacement pose des risques sérieux sur tout le réseau. Il a surtout insisté pour qu’en raison de l’urgence qui s’attache à cet investissement, la banque autorise que la SOGEM à préfinancer cet activité, préfinancement à faire valoir sur les fonds que la banque mettra à disposition dans le cadre du projet. La banque Mondiale a marqué sa compréhension et donné son accord à cette demande.
Enfin, avant de lever la séance, M. le Haut-Commissaire a remercié les bailleurs de fonds pour leur soutien constant à l’OMVS.
Le Projet «Manantali II», initié par l’OMVS est un projet régional portant sur la remise en état, le renouvellement et le renforcement des installations du Patrimoine Energie de l’OMVS. Les demandes de financement examinées actuellement par les bailleurs de fonds concernent la réalisation d’un certain nombre de lignes de transports prioritaires pour régler notamment l’évacuation du productible du futur barrage hydroélectrique de Gouina.
Source :http://www.portail-omvs.org/actualite/seance-travail-omvs-banque-mondiale-et-agence-francaise-developpement-sur-financement-du

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SOGEM et SOGED : les nouveaux directeurs généraux installés

Recrutement du Directeur Général de la SEMAF-SA OMVS